TUTORIEL #2 – Diffuser une messe ou un culte en direct avec YouTube

TUTORIEL #2 – Diffuser une messe ou un culte en direct avec YouTube

Après notre premier tutoriel consacré à la diffusion en direct avec Facebook Live, voici un tutoriel équivalent pour apprendre à diffuser une messe ou un culte en direct sur YouTube.

La diffusion en direct sur YouTube est légèrement plus longue à prendre en main qu’avec Facebook Live, car elle comporte de nombreux réglages et options. Mais ne vous inquiétez pas : ils sont présentés en détail dans notre tutoriel, donc vous ne devriez pas être perdus !

L’avantage de YouTube est d’offrir une diffusion beaucoup plus ouverte et accessible comparé à Facebook Live. En effet, vos paroissiens n’auront pas besoin de se créer un compte pour y accéder, mais simplement de visiter votre chaîne YouTube sur internet. (EDIT du 01/04/20 : si votre page Facebook est configurée comme « Publique », vos diffusions pourront être accessibles même sans avoir de compte Facebook)

L’inconvénient est simplement que vous ne pourrez pas diffuser à partir d’un smartphone ou d’une tablette (à moins d’arriver à atteindre 1000 abonnés sur votre chaîne YouTube), mais uniquement à partir d’un ordinateur. (EDIT du 01/04/20 : pour découvrir une méthode permettant de contourner cette limitation, voir notre tutoriel dédié)

Nous avons créé ce tutoriel vidéo pour la diffusion d’une messe ou d’un culte, mais bien sûr, vous être libre de diffuser tout autre type de contenu : prédications, études bibliques, soirées de louange, partage quotidien… A vous d’être créatif et d’utiliser YouTube pour faire grandir votre église !

Niveau de difficulté : débutant.

Si vous avez des questions, des remarques ou si vous avez besoin d’aide, n’hésitez surtout pas à nous contacter ou à écrire un commentaire en bas de cette page. Nous serons ravis de vous accompagner à distance !

Notre prochain tutoriel sera consacré à l’optimisation du son et de la vidéo pour vos diffusions en direct. Tout un programme !

Bonnes diffusions et à très vite,

Joachim

Laisser un commentaire